En direct de la colonie : un détenu lance un show de téléréalité

23 janvier 2017 Ekaterina Sinelchtchikova
Mikhaïl, un prisonnier de Novgorod, raconte la vie dans une colonie russe sur Periscope.
Penal colony
Une colonie. Crédit : Dmitry Serebryakov/TASS

Jeux de table avec une tête de mort, castings pour les rendez-vous avec les détenus et autres divertissements en colonie pénitentiaire – le prisonnier Mikhaïl, 21 ans, qui purge sa peine dans la ville russe de Novgorod (491 km au nord-ouest de Moscou), diffuse en ligne depuis le lieu de sa détention et rencontre un franc succès auprès des utilisateurs russes.

Sa chaîne sur Periscope présente le quotidien de la prison et a recueilli plus de 285 000 mentions « J’aime » en quelques jours seulement. Le prisonnier Micha contourne l’interdiction des téléphones portables [les détenus des colonies russes n’ont pas le droit d’en posséder], expose nonchalamment sa vie et répond aux questions des abonnés à l’abri des regards des gardiens.

Il demande des « likes » et plaisante souvent au sujet de sa colonie, la qualifiant tantôt de colonie sanitaire pour enfants, tantôt de sanatorium. Le détenu blogueur ne précise pourtant pas dans quelle colonie il est placé par crainte de ne plus pouvoir diffuser en direct.

Le réseau n’est pas très bon et parfois la diffusion coupe, mais les abonnés n’en sont pas moins curieux – les questions sont incessantes. On lui demande, par exemple, ce qu’il pense des agents, quel crime il avait commis et qui est ce type couché sur lit voisin.

Lire aussi : 

Un SDF moscovite montre son quotidien sur YouTube

Droits réservés
+
Suivez-nous sur Facebook