L’organe anti-corruption du Conseil de l’Europe plutôt satisfait par la Russie

21 novembre 2016 Igor Rozine

Le Groupe anti-corruption du Conseil de l’Europe (GRECO) a publié le 21 novembre son deuxième Rapport de Conformité intérimaire sur la Fédération de Russie. Le document couvre les questions de la criminalisation de la corruption et la transparence du financement des partis politiques. 

Le GRECO conclut que la Fédération de Russie a désormais mis en œuvre de façon satisfaisante ou traité de manière satisfaisante onze des vingt-et-une recommandations formulées dans le rapport d’évaluation de 2012 sur les incriminations et sur la transparence du financement des partis politiques. Les dix autres recommandations ont été partiellement mises en œuvre.

Il s’agit du deuxième rapport intérimaire sur ces thèmes, le premier ayant été publié en novembre 2014.

Lire aussi :

Combien gagne le président russe?

Le ministre russe de l’Economie mis en examen pour corruption

Moscou ne ratifiera pas le Statut de Rome instituant la Cour pénale internationale

Droits réservés
+
Suivez-nous sur Facebook