Strasbourg : exposition Guerre et paix du maître avant-gardiste Vadim Sidour

4 octobre 2016 RBTH
Le Palais de l’Europe de Strasbourg accueille depuis le 20 septembre l’exposition Guerre et paix du célèbre artiste non-conformiste soviétique Vadim Sidour.
Guerre et paix
L’exposition Guerre et paix au Palais de l’Europe de Strasbourg. Crédit : Service de presse

L’exposition est organisée par le Conseil de l’Europe et le musée Manège à qui appartient le Musée Sidour de Moscou. Elle est consacrée au vingtième anniversaire de la présence de la Russie au sein du Conseil de l’Europe et constitue une étape d’une grande tournée internationale.

L’exposition présente 43 œuvres de l’artiste de différentes périodes de sa création dans les domaines de la sculpture, du graphisme, de la céramique et de la linogravure.

Service de presse
Service de presse
Service de presse
 
1/3
 

Vadim Sidour a laissé un grand héritage créateur : plus de 500 sculptures, 2 000 travaux graphiques, un recueil de vers, un livre de prose avant-gardiste et un film, précise l’agence RIA Novosti. Des monuments de l’artiste ont été érigés en Allemagne, aux Etats-Unis et en Russie.

Ses œuvres figurent dans de nombreuses collections, notamment celles de l'ancien chancelier allemand Helmut Schmidt, des prix Nobel de littérature Samuel Beckett et Pablo Neruda, et du compositeur Benjamin Britten.

Selon les organisateurs de l’exposition, « l’œuvre de Vadim Sidour exprime les affres de la guerre et l’horreur de la mort violente, le danger d’une catastrophe écologique globale, la recherche de l’harmonie dans notre monde qui s’effondre et l’admiration devant la force créatrice du génie humain et la grandeur des sentiments humains ».

L’exposition se tiendra jusqu’au 19 octobre 2016.

Lire aussi :

Russie, France : des relations sous le signe de Pierre le Grand en 2017

Si l’art russe m’était donné : une exposition unique s’ouvre à Beaubourg

Ernst Neizvestny : un artiste doit « cultiver l’âme »

Droits réservés
+
Suivez-nous sur Facebook