L’Ermitage, meilleur musée d’Europe et troisième musée du monde

14 septembre 2016 Igor Rozine
Le musée de l’Ermitage de Saint-Pétersbourg.
Les visiteurs de l'Ermitage admirent les œuvres d'art y exposées. Crédit : Reuters

Le musée de l’Ermitage de Saint-Pétersbourg a été sacré le meilleur musée d’Europe et le troisième du monde, selon le site international de voyages TripAdvisor.

« Cette année, l’Ermitage a répété son succès de 2014 en devenant le meilleur musée de Russie et d’Europe et en se hissant au Top 3 des musées du monde. Les vainqueurs de ce classement ont été définis selon un algorithme spécial qui tient compte du nombre et de la qualité des avis ainsi que de la cote des musées de différents pays sur la base de données accumulées pendant douze mois », a indiqué le service de presse du site.

Les globe-trotters étrangers affirment dans leurs commentaires que l’Ermitage est « l’une des raisons principales de visiter la Russie et Saint-Pétersbourg ». Le Top 10 des musées du monde a pour leader le Metropolitan Museum of Art à New York (MOMA), suivi de l’Institut d'Art de Chicago et du musée de l'Ermitage.

L’Ermitage – cet énorme palais qui avait servi de résidence aux tsars russes – a été construit dans la seconde moitié du XVIIIe siècle sur ordre de la fille de Pierre le Grand, Elisabeth Ire.

Il devait éclipser tous les palais royaux d’Europe, ce qui, d’après les visiteurs, est une mission accomplie puisque aucun autre intérieur au monde ne regorge d’une telle quantité de dorures, de marbre et de pierres précieuses et semi-précieuses.

En outre, l’Ermitage a abrité de grandes collections d’art, tant royales que privées, qui arrivaient dans le palais de tous les coins de Russie.

Après la Révolution d’Octobre de 1917, le palais fut transformé en musée exposant le patrimoine culturel du monde entier et présentant l’évolution de l’art depuis ses origines jusqu’au premier quart du XXe siècle.

Lire aussi :

Culture sans barrières : les musées de Moscou s’ouvrent peu à peu au handicap

Si l’art russe m’était donné : une exposition unique s’ouvre à Beaubourg

Le musée Pouchkine de Moscou veut inviter les graffeurs qui l’ont tagué

Droits réservés
+
Suivez-nous sur Facebook