Des militants LGBT condamnés pour propagande illégale

Le célèbre militant LGBT Nikolaï Alkseev a été condamné avec l'un de ses acolytes pour enfreinte à la loi sur l'interdiction de la propagande homosexuelle. Alekseev devra débourser la somme de 4000 roubles (environ 90 euros). C'est la première fois qu'une sanction est prise pour ce motif.

L'incident a eu lieu dans le nord du pays, à Arkhangelsk. Alekseev, accompagné de Yaroslav Evtyshenko, ont manifesté à la sortie d'une bibliothèque pour enfants où ils ont été appréhendés par la police. La mairie de la ville avait auparavant refusé d'autoriser un rassemblement LGBT prévu à l'encontre de la loi sur l'interdiction de la propagande homosexuelle.

« Mardi 3 décembre, sur le fondement de la loi fédérale adoptée en juin dernier, le tribunal d'Arkhangelsk a été l'auteur de la première décision administrative de l'histoire russe sanctionnant la prétendue propagande des rapports sexuels non-traditionnels auprès des mineurs », a déclaré Alekseev à l'agence Interfax. « Nous avons plaidé non-coupable et prévoyons à présent de faire appel dans les délais impartis. »

Alekseev avait déjà été condamné pour une action similaire, mais c'était sur la base d'une loi régionale valable uniquement à Saint-Pétersbourg. En mai 2012, il avait en effet été contraint de payer une amende de 5000 roubles (110 euros).

Suite à cette décision, Aleekseev s'était tourné vers la Cour constitutionnelle russe. Toutefois, la plus haute instance juridictionnelle du pays avait déclaré la loi conforme à la Constitution.

« L'interdiction actuelle, en soutenant qu'une telle propagande est susceptible de causer préjudice au développement intellectuel et psychologique d'individus mineurs, ne peut être considérée comme une atteinte à la liberté des citoyens se distinguant par leur orientation sexuelle », avait conclu la Cour constitutionnelle.

La loi fédérale russe portant sur l'interdiction de la promotion des relations sexuelles non-traditionnelles auprès des mineurs est entrée en vigueur en juin 2013.

Sources : Lenta.ru, Newsru.com

 

Plus d'articles sur la loi « anti-gay » 


Droits réservés
+
Suivez-nous sur Facebook