L'imposition de taxes sur les opérations offshore exige la création d'un régime fiscal international, a déclaré Xenia Youdaïeva, sherpa russe au G20 et expert en chef de l'administration présidentielle lors d'une réunion du G20 de la jeunesse, qui se tient en même temps que le 17e Forum économique international de Saint-Pétersbourg, qui a lieu à Saint-Pétersbourg du 20 au 22 juin.

« Si un régime fiscal spécial est mis en place par un seul pays, les autres Etats auront un avantage, et pourraient même épuiser les flux financiers en direction ce pays, a expliqué Youdaïeva. Ainsi, il convient d'établir un régime international de fiscalité pour les opérations de retrait des capitaux vers les juridictions offshore ».

Plus tôt, les dirigeants du G20 de la jeunesse ont présenté leurs propositions pour le G20, parmi lesquelles figurait l'introduction d'une taxe sur les transactions de retrait des capitaux vers les zones offshore dans le cadre de la réforme du système financier international.

La législation fiscale et la lutte contre les zones offshore seront les principaux sujets de discussion du sommet du G20, qui aura lieu en septembre 2013 à Saint-Pétersbourg.

Lisez plus sur le 17eme Forum économique international de Saint-Pétersbourg