Les compagnies aériennes étrangères regardent à nouveau vers la Russie

10 février 2017 Anna Tretiak
Air France-KLM et Lufthansa Group ont annoncé à RBTH que le nombre de passagers russes réalisant des vols à l’étranger était en hausse. Notamment en raison de la stabilisation du cours du rouble, estiment les experts.
Moscow's Sheremetyevo International Airport
L’aéroport international Cheremetievo. Crédit : Dmitri Serebriakov/ TASS.

Les compagnies aériennes étrangères commencent à rétablir les positions qu’elles avaient perdues en Russie avec la crise économique et l’introduction de sanctions. Une hausse, quoique timide, du trafic passagers et du taux de remplissage a été enregistrée par Air France-KLM et Lufthansa Group.

Air France-KLM a constaté en 2016 une légère augmentation du nombre de passagers au départ de la Russie grâce à une demande supplémentaire et certains changements dans la flotte au cours de l'année, a déclaré Yoram Franzen, directeur commercial de la compagnie pour la Russie et la CEI. La stabilisation du rouble en 2016 a contribué à une légère hausse de la demande de voyages aériens sur le marché russe, bien qu'il existe des différences entre les destinations (Europe et Amérique du Nord), a-t-il précisé.  

Le trafic passagers de Lufthansa a manifesté une dynamique positive en 2016 par rapport à 2015, a déclaré Axel Hilgers, directeur régional Russie et CEI de la compagnie allemande. Il a constaté que le trafic et le taux de remplissage étaient en hausse sur tous les vols de Lufthansa. « C’est une hausse modérée, mais c’est une hausse tout de même », a-t-il noté.

La compagnie aérienne à bas prix Flydubai a elle aussi annoncé début février au journal russe Kommersant que le trafic avec la Russie avait marqué une augmentation de 3% en 2016 par rapport à 2015.

Seules certaines destinations en hausse

Toutefois, il est encore trop tôt pour parler de tendance, estiment les experts. « On ne peut pas affirmer en général que les compagnies étrangères transportent plus de passagers à destination et au départ de la Russie », a indiqué Ioulia Domratcheva, directrice des relations publiques du plus grand site de recherche de billets d’avion, Aviasales. Selon elle, la part des compagnies étrangères dans les vols vers la Russie est restée inchangée en 2016 par rapport à 2015.

La part des compagnies étrangères est en hausse sur certaines destinations seulement, fait remarquer Aviasales. Ainsi, début 2016, la part des compagnies étrangères dans les vols vers la Moldavie est passée en été de 40% à 60% et se maintient actuellement à 50%. Le Kazakhstan manifeste une dynamique semblable, mais une croissance moindre pour la saison des vacances d’été est constatée : de 38% début 2016 à 45% en février 2017. Les compagnies étrangères se sont également taillé l’année dernière la part du lion sur les vols entre les pays de la CEI et l’Ouzbékistan, avec une augmentation e 40% à 60%.

Les compagnies russes enregistrent elles aussi une certaine accélération de leur croissance. Leur trafic a augmenté en janvier dernier de 23,6%, a déclaré le directeur général de l’Agence du transport aérien de Russie (Rosaviatsia), Alexandre Neradko, lors d’une conférence de presse dans le cadre du salon professionnel NAIS-2017. Au plan international, le trafic a augmenté de 25% pour atteindre 2,5 millions de passagers. Le trafic domestique s’est accru de plus de 22% pour atteindre 4,3 millions de personnes.

En outre, les grandes compagnies faisant partie du top 20 des transporteurs russes, comme Aeroflot, Sibir ou UTair, ont affiché une hausse de plus de 40% le mois dernier. Le trafic passagers des compagnies russes a chuté durant presque toute l’année 2016. Ce n’est qu’en octobre, lorsqu’il est remonté de 4%, que le marché a commencé à reprendre des couleurs. 

Lire aussi :

Dopé par l’embargo alimentaire, le Made in Russia a le vent en poupe

Skier en Russie: le top 10 des meilleures stations

 

Droits réservés
+
Suivez-nous sur Facebook