Crédit : RIA Novosti Crédit : Alberto Caspani Source : aerialphoto.ru Crédit : Solmaz Gouseinova, Evgenia Golant RBTH Crédit : Alberto Caspani Crédit : Mikhaïl Mordassov Crédit : Itar-Tass Crédit : Andreï Chapran
La danse éternelle de Maïa Plissetskaïa Les monastères russes vus du ciel

Un cimetière marin au-delà du cercle polaire

Par RBTH, Alberto Caspani
The Teriberka town, located on the Barents Sea coast, is supposed to be the last refuge for perishing ships.
Faites défiler vers le bas pour voir plus

Alberto Caspani

La ville de Teriberka, située au bord de la mer de Barents, fut le dernier refuge de nombreux navires retirés du service.
A shaky bridge divides the town from the historic village of Lodeyny, where brave fishermen do not surrender to the passing of time and avoid keeping their boats in the bay for too long.

Alberto Caspani

Un pont branlant divise la ville depuis le village historique de Lodeïny, où les pêcheurs courageux ne se résignent pas au passage du temps et évitent de laisser leurs bateaux dans la baie pendant trop longtemps.
Fallen roofs peep out into the sky, letting the Arctic dawns in, while the squeaking sound of rusty frames scares seagulls hunting for their dinner.

Alberto Caspani

Des toitures effondrées s'ouvrent sur le ciel, laissant pénétrer les aurores de l'Arctique pendant que le bruit grinçant des cadres rouillés effraye les mouettes parties en chasse pour trouver leur dîner.
Teriberka seems to have barely survived a bomb attack, even though the German Naval Forces retreated from here well before the bloodiest years of World War II started.

Alberto Caspani

Teriberka semble avoir survécu tant bien que mal à un attentat à la bombe, même si les forces navales allemandes se retirèrent d'ici bien avant les années les plus sanglantes de la Seconde Guerre mondiale.
A touching cross, erected in memory of the sailors lost at sea, overlooks the bay, the sole beneficiary of the beautiful purple shades of the bay's dawns and sunsets.

Alberto Caspani

Une croix émouvante, érigée à la mémoire des marins disparus en mer, surplombe la baie, seul bénéficiaire des belles nuances violettes des levers et couchers de soleil de la baie.
It hurts way too much to see fishing boats that once went against the Arctic ice rot down in the bay, crushed by that very same ice.

Alberto Caspani

Il est douloureux d'observer que les bateaux de pêche qui jadis allaient à la rencontre de la glace de l'Arctique pourrissent dans la baie, écrasés par cette même glace.
Shark and salmon fishing has seen better days in Teriberka, with its golden years between the end of World War II and the beginning of the 1960s. Even though sea fishing is the main source of employment for two thirds of the population in this remote town on the Barents Sea, the decision to move territorial jurisdiction to Severomorsk effectively killed the local economy.

Alberto Caspani

La pêche au requin et au saumon a connu des jours meilleurs à Teriberka, son âge d'or se situant entre la fin de la Seconde Guerre mondiale et le début des années 1960. Même si la pêche en mer est la principale source d'emploi pour les deux tiers de la population de cette ville isolée sur la mer de Barents, la décision de transférer l'administration territoriale à Severomorsk a tué l'économie locale.
While Gazprom, Total and Statoil are discussing how much to invest in a gas field that on its own represents 2% of world reserves, the fading charm of Teriberka is attracting wanderers and hardened fishermen. They come in summer and winter, looking for isolation, for the golden gado gado fish, or to observe the spectacular migration of the tundra’s swans.

Alberto Caspani

Alors que Gazprom, Total et Statoil discutent des sommes à investir dans un gisement de gaz qui représente à lui seul 2% des réserves mondiales, le charme déclinant de Teriberka attire randonneurs et pêcheurs endurcis. Ils viennent en été et en hiver, à la recherche d'isolement, pour attraper les poissons dorés gado gado, ou pour observer la spectaculaire migration des cygnes de la toundra.
However, when you look more closely in the mud, you can distinguish footsteps that do not belong to the locals. Nor do they belong to some cold zombie. They come from the tundra...

Alberto Caspani

Cependant, quand on regarde de plus près dans la boue, on peut distinguer des traces qui n'appartiennent pas à la population locale. Ni à un quelconque zombie venu du froid. Elles viennent de la toundra...
Reindeer farming also vanished in the air, due mainly to the facilities offered by the fields around Lovozero, the “capital” of the Sami people. Between fish shops in decay and ghost farms, you can still see some wooden fences around sporadic lichens and Arctic raspberry bushes.

Alberto Caspani

L'élevage de rennes a également disparu, principalement en raison des capacités offertes par les champs autour de Lovozero, la "capitale" du peuple Sami. Entre magasins de poissons délabrés et fermes fantômes, vous pouvez encore voir quelques clôtures en bois entourant des lichens sporadiques et de framboisiers de l'Arctique.
Here it's possible to experience the life of nomadic reindeer farmers. After the collective farms were closed, many of them went back to their old customs and traditions. Today, they are the most experienced guides to the harsh surroundings of the Kola Peninsula.

Alberto Caspani

Ici, il est possible de vivre la vie des éleveurs nomades de rennes. Après la fermeture des fermes collectives, beaucoup de gens sont retournés aux bonnes vieilles coutumes et traditions. Aujourd'hui, ils sont les guides les plus expérimentés pour l'environnement rigoureux de la péninsule de Kola.
There is a believing that Teriberka is about to be invaded by extreme tourists. However, on the streets you can only hear the echo of your own footsteps.

Alberto Caspani

Il y a une croyance selon laquelle Teriberka serait sur le point d'être envahie par les touristes de l'extrême. Toutefois, dans les rues, vous n'entendrez que l'écho de vos propres pas.
21 novembre 2012
Tags: voyages, arctique

En savoir plus

+
Suivez-nous sur Facebook