Moscou: de rares livres français de la noblesse russe cherchent preneur

19 avril 2017 Maria Afonina
Le 20 avril, l'hôtel des ventes Litfond, à Moscou, organisera, pour la première fois en Russie depuis 100 ans, une vente de grande envergure d'ouvrages rares rédigés en français. La plupart d'entre eux proviennent des bibliothèques d'illustres familles princières et de collections de nobles et de marchands russes du XIXe - début du XXe siècles.
Musée de la caricature
« Musée de la caricature ou Recueil des caricatures les plus remarquables ». Par E. Jaime. Chez Delloye, 1838.

L'un des principaux lots mis en vente regroupe les travaux de deux grands théologiens européens reconnus, publiés dans un même ouvrage : L'imitation de Jésus-Christ de Thomas von Kempen et Chant du cœur de Jean de Gerson [De imitatione Christi. Et de meditatione cordis. en latin]. Cet incunable, comme on appelle les livres imprimés en Europe avant 1501, a été préservé en très bon état jusqu'à nos jours, il dispose ainsi toujours de sa page de titre gravée, comprenant des lettrines manuscrites à l'encre bleue et rose. Les enchères commenceront à 25 000 roubles (417 euros).

Un autre lot comprend l'édition non-officielle des travaux du chercheur-occultiste Jacques Gaffarel, bibliothécaire du cardinal de Richelieu. Il s'agit d'un ouvrage portant sur les astrologies européenne, égyptienne et arabe et sur la lecture des astres ; intitulé Curiositez inouyes, sur la Sculpture talismanique des Persans, horoscope des Patriarches, et lecture des Estoilles, il fut publié clandestinement en 1650. Ce livre a traversé avec succès les siècles, malgré une usure du parchemin, une légère pigmentation du papier, des déchirures de l'un des tableaux, et des annotations du propriétaire sur quelques pages. Sa valeur estimée aux enchères s'élève à 40 000 roubles (667 euros).

Parmi les plus ouvrages précieux de ces enchères, on retrouve également un exemplaire d'un livre sur l'École des beaux-arts de Paris, offert à la grande-duchesse Élisabeth Fiodorovna, assassinée par les bolcheviques en 1918 et canonisée en 1992. Cet exemplaire est paré d'une somptueuse reliure bleue en peau de chagrin. L'emblème impérial russe figure sur la première de couverture, tandis que la quatrième de couverture présente celui de l'école parisienne. Cette œuvre participa à l'Exposition universelle de Paris de 1900 et y reçut le Grand Prix.

Un exemplaire nominal du célèbre écrivain français Robert de Montesquiou sera également proposé à l'achat avec un autographe destiné à la comtesse von Gogenfelzen, épouse du grand-duc Paul Alexandrovich.

Sera en outre exposé un curieux livre traitant de l'histoire de la caricature française et de l'image d'Épinal du XVème au XIXème siècle. Intitulé Musée de la caricature ou Recueil des caricatures les plus remarquables, cet ouvrage, comportant de nombreuses enluminures, fut rédigé par Ernest Jaime.

Dans cet ensemble, on trouve par ailleurs des livres décrivant la Russie. Sera ainsi mis en vente une copie de l’œuvre de Corneille Le Brun Voyages par la Moscovie, en Perse, et aux Indes Orientales, publié à Amsterdam en 1718 et provenant de la bibliothèque du prince Alexandre Mikhaïlovitch Bagration-Mukhransky.

« Voyages par La Moscovie, en Perse, et aux Indes Orientales (…) ». Corneille Le Brun.« Voyages par La Moscovie, en Perse, et aux Indes Orientales (…) ». Corneille Le Brun.

Cet ouvrage est orné de plus de 320 gravures au burin, représentant les plus belles vues de ces pays, de leurs principales villes, les vêtements de leurs habitants, mais aussi divers animaux, oiseaux, poissons et plantes que l'on y trouvait. Les enchères commenceront à 350 000 roubles (5 840 euros).

Le catalogue de la vente aux enchères regroupe plus de mille ouvrages, édités entre le XVe et le début du XXe siècle.

Lire aussi :

La Russie deuxième du classement des pays où on lit le plus

Dix conseils d’écrivains russes pleins de sagesse

Quiz: l'univers de Mikhaïl Boulgakov

 

 


 

Droits réservés
+
Suivez-nous sur Facebook